CONTACTEZ-NOUS au 02 98 92 37 24

Français English
Mon panier
Aucun article
» Le véritable KOUIGN AMANN de DOUARNENEZ


L'ASSOCIATION DU KOUIGN-AMANN DE DOUARNENEZ

Elle a été créée par des artisans de DOUARNENEZ autour d'un produit local et gastronomique qu'est le KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ. Tout le monde connaissait le produit mais peut-être pas son origine ni son histoire.

Depuis quelques temps, notre gastronomie régionale et nationale est mise en valeur par la presse, la radio et les émissions de télé.

Le KOUIGN-AMANN était souvent cité comme appartenant à telle ou telle ville : SAINT-MALO, LA ROCHELLE, VANNES, PERROS-GUIREC, etc.… et jamais DOUARNENEZ. Il était donc nécessaire de replacer les choses dans leurs contextes.

En novembre 1999, 17 pâtissiers et boulanger-pâtissier de DOUARNENEZ se sont regroupés pour créer une association. Son but était de déposer un logo, faire connaître et valoriser le KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ. Les choses auraient pu s'arrêter là, mais devant le dynamisme, la bonne entente et le chauvinisme de ses membres, il a fallut envisager d'aller plus loin, pourquoi pas un label qualitatif et une IGP sur le Véritable KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ.


L'HISTORIQUE DU KOUIGN-AMANN

 

Le KOUIGN-AMANN a été inventé, en 1860, à DOUARNENEZ, Place Gabriel Péri chez Monsieur et Madame CROZON. Un jour de forte affluence au magasin, le boulanger Yves René SCORDIA a voulu approvisionner rapidement la boutique, il avait sous la main de la pâte à pain, du beurre et du sucre et comme il devait également connaître la technique de la pâte feuilletée qui consiste en un pliage successif de la pâte le Kouign-Amann est né. Le résultat fût surprenant : un gâteau feuilleté, gorgé de beurre et de sucre caramélisé avec un petit goût de beurre noisette et de fermentation sous une croûte dorée et caramélisée, c’est le KOUIGN-AMANN.

Seulement, à cette époque là, les labels, les IGP et des dépôts de marque ou de produits n'étaient pas choses courantes et Monsieur SCORDIA n'a pas jugé utile de protéger sa découverte


PRÉSENTATION DU PRODUIT

Le véritable KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ est différent des autres gâteaux par :

  • Sa qualité : le pourcentage de beurre et de sucre
  • Sa fraîcheur : il est du jour
  • Son aspect : il est caramélisé, il a une apparence de trop cuit due à la caramélisation. Et, celle-ci a une influence sur le goût, donc, elle est nécessaire. Il est feuilleté, moelleux, fondant en bouche
  • Sa présentation : la scarification à la lame ou au couteau se fait en losange, ce qui lui donne un semblant d'écailles du à la caramélisation de la croûte. Il se présente à l'endroit et non pas à l'envers comme dans certaines villes autres que celle de DOUARNENEZ.
  • Sa fabrication : Le KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ, celui qui est confectionné par les Artisans de DOUARNENEZ se fabrique comme il se fabriquait à l'origine dans les années 1860, c'est-à-dire, à partir de pâte à pain traditionnelle. La pâte à pain, je le rappelle, est composée d'une farine blanche de blé ou de froment, d'eau, de sel et d'un agent de fermentation (la levure de boulangerie, le saccharomyces sérévicaé) et je vous passerai les détails techniques qui pourraient vous paraître anodins et qui pour nous Douarnenistes, ont une importance considérable.Chaque KOUIGN-AMANN est une fabrication unique puisqu'ils sont fabriqués un par un et non pas des grands rubans de pâte taillée à l'emporte pièce comme chez les industriels.Le KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ se confectionne nature, il n'est pas nécessaire d'y ajouter des pommes, des fraises, des ananas ou des algues. Nature il est tellement meilleur.

 

OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION

 

  • La valorisation d'un produit : Le KOUIGN-AMANN
  • La valorisation d'un métier et de l'Artisanat : Les Boulangers et les Boulangers Pâtissiers de DOUARNENEZ
  • La valorisation d'une ville au travers de l'appellation KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ
  • La protection d'un produit, en conservant sa technique de fabrication, son aspect, son goût, sa qualité


Car, à l'heure actuelle se vendent sous l'appellation KOUIGN-AMANN des produits qui n'ont rien à voir ni de près ou de loin avec le KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ.
Exemple : à BELLE-ILE : La Beurré Belliloise ou Kouign-Amann qui ressemble plus à des palmiers qu'à du KOUIGN-AMANN.

Autre la valorisation et la protection, l'association a pour but de participer à différentes fêtes ou rassemblements : le téléthon, Douarnenez 2000 et 2002, le don du sang, la fête des mouettes, le Sénat l’Elysée avec la garden-party la fête des 100ans des associations à Paris, le salon nautique porte de Versailles et, le plus grand Kouign-amann du monde avec 2,07 m en 2001 etc., il suffit de parcourir notre PRESS-BOOK pour le constater.

Quoi de plus valorisant pour une profession qui vivait plus ou moins dans l'ombre de son fournil que de parader en tenue et avec la toque dans les rues de la ville, au SENAT et à l'ÉLYSÉE pour faire connaître la spécialité de sa ville.


LES REVENUS DE L'ASSOCIATION

A l'origine, les revenus n'étaient que les cotisations et nos projets étant plus grand que nos revenus, notre participation à des salons nous a permis de mettre du beurre dans les épinards, nous avons fait une plaquette de l'association pour la promotion, un logos, des cartes postales sur le Kouign-Amann et de la place Gabriel Peri avec la boulangerie Crozon lieu emblématique où fut inventé KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ.

Quelques déplacements sur PARIS, au SENAT, à la MAISON de la BRETAGNE, à l'ÉLYSÉE, dans les MINISTERES et à la TELE, TF1 antenne 2 la 3 la 5 la 6 et la chaine voyage nous a permis de nous affirmer dans un domaine de promotion où nous étions des novices.


LE LABEL et l' I.G.P.

Comme nous l'avons indiqué plus haut, le KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ, quand il est fait dans les règles de l'art, il est totalement différent des autres et il nécessitait une protection.

L’association ne pouvait pas laisser vendre, sous l'appellation KOUIGN-AMANN ou KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ un vulgaire gâteau ressemblant de près ou de loin à notre VERITABLE KOUIGN-AMANN de DOUARNENEZ.

Le métier et les techniques évoluent mais les évolutions ne peuvent pas occulter toute notre richesse gastronomique et surtout ses techniques qui se sont perpétués de génération en génération d'artisans Douarneniste.

Quelle frustration pour les boulanger-pâtissier de voir leur produit, c'est-à-dire un produit authentique issu de l'artisanat côtoyer des pâles copies et autres produits industriels également appelés KOUIGN-AMANN.

Et sur ces sages paroles je vais clore mes explications qui vous ont permis de comprendre le pourquoi de notre motivation

 

L véritable Kouign-Amann de Douardenez Alain Le Berre

Le Président De L’association